Connect with us

Plato Vertical Search

Energy

Le Monténégro se dote d’une feuille de route pour atteindre un avenir neutre en carbone

Le gouvernement monténégrin redouble d’efforts pour tenir ses engagements en matière de climat d’ici à 2030, alors que le pays célèbre ses 30 ans d’existence en tant qu’État écologique

GLASGOW, Écosse, 3 novembre 2021 /PRNewswire/ — Le gouvernement du Monténégro accélère le rythme de son voyage vers le « net zéro » mondial. Il s’agit notamment d’une augmentation des objectifs de réduction des émissions et de la participation à des initiatives mondiales telles que l’accord « No New Coal » des Nations unies, l’Alliance mondiale pour les océans et la déclaration de Sofia.

Bien qu’il ne contribue qu’à 0,009 % des émissions mondiales, le Monténégro a l’ambition de jouer un rôle de premier plan avec des partenaires et des fonds internationaux pour mettre en œuvre le changement – et de montrer ainsi l’exemple à d’autres petites nations qui souhaitent avoir un impact important.

Le Monténégro a été l’un des premiers pays des Balkans à accroître ses engagements en matière de changement climatique par la réduction des émissions. Après avoir atteint son objectif initial fixé en 2015, à savoir une réduction de 30 % de ses émissions de carbone, le Monténégro a encore augmenté ses objectifs de réduction à 35 % d’ici 2030, alors qu’il célèbre ses 30 ans en tant qu’État écologique. On espère même que de nouvelles mesures systémiques dans les secteurs de la sylviculture et de l’agriculture permettront au pays d’atteindre une réduction de 40 % au cours de la même période.

Le gouvernement travaille activement au niveau international et national pour accélérer ses mesures de lutte contre le changement climatique grâce à un certain nombre de réformes intergouvernementales et de mesures proactives.

Les investissements dans l’énergie propre, les technologies propres et les efforts renouvelés pour accroître l’infrastructure verte et le développement sont des domaines clés pour le gouvernement dans le cadre de sa vision de bâtir une économie verte pour l’avenir avec de nouvelles industries et de nouveaux emplois. Il s’agit notamment de soutenir la gestion transfrontalière des risques d’inondation et le développement d’infrastructures énergétiques, y compris la construction de nouveaux parcs éoliens et de compteurs électriques intelligents.

Le gouvernement travaille en étroite collaboration avec le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) pour renforcer sa contribution déterminée au niveau national (CDN), en développant une plus grande capacité institutionnelle à mettre en œuvre des politiques d’atténuation et d’adaptation au climat grâce à une transparence accrue et à un flux de données efficace pour la déclaration des gaz à effet de serre.

Le gouvernement continue également d’harmoniser sa politique avec la législation de l’UE, qui a servi de base à un système national de surveillance, de déclaration et de vérification des émissions de gaz à effet de serre, ainsi qu’à l’amélioration de l’utilisation des substances ayant un impact sur les émissions.

Le Prof. Dr. Danilo Mrdak, Secrétaire d’Etat, Ministère de l’Ecologie, de l’Aménagement du Territoire et de l’Urbanisme a déclaré : « Notre intention est de devenir un exemple d’un petit État qui prouvera que de grandes choses sont possibles. Nous sommes déterminés à jouer notre rôle dans la lutte mondiale contre les changements climatiques et à assurer un avenir net zéro.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Nous savons qu’il reste encore beaucoup à faire pour assurer une transition équitable pour les Monténégrins, la région et la communauté mondiale. C’est pourquoi nous nous sommes engagés à réduire davantage les émissions de gaz à effet de serre, à mettre en œuvre de solides plans d’adaptation et d’atténuation et à travailler avec nos partenaires européens et les pays du monde entier pour prendre des mesures à l’échelle mondiale. »

Adoptant une approche holistique et globale, le plan national d’adaptation (PNA) du Monténégro réunit les bénéficiaires du projet, les ministères et les institutions responsables de l’écologie, de l’agriculture, de la sylviculture, de la gestion de l’eau, de la santé, de l’économie et des finances, afin de mener une analyse des données institutionnelles pour améliorer l’identification des risques climatiques et informer les investissements, les projets et les programmes d’atténuation. La première version de l’analyse doit être prête d’ici décembre 2021.

En signant la déclaration de Sofia sur l’agenda vert pour les Balkans occidentaux, le Monténégro s’est en outre engagé à prendre un certain nombre de mesures concrètes en faveur du climat, notamment l’introduction d’une taxe sur le carbone et de modèles de marché pour encourager les sources d’énergie renouvelables, ainsi que la suppression progressive des subventions en faveur du charbon, dans le cadre de son ambition générale de devenir un pays neutre en carbone. L’engagement du gouvernement en faveur d’un programme étendu d’investissements dans les infrastructures vertes, comprendra la gestion de l’eau propre et le développement de projets éoliens et solaires au cours des cinq prochaines années.

À l’échelle internationale, le Monténégro est l’un des sept principaux pays à signer un engagement lancé par les Nations Unies pour mettre fin à la construction de nouvelles centrales au charbon. Aux côtés du Chili, du Danemark, de la France, de l’Allemagne, du Sri Lanka et du Royaume-Uni, le Monténégro soutient l’élimination progressive mondiale du charbon dans le cadre de l’Accord No New Coal. On prévoit que de nombreux autres pays emboîteront le pas.

Le Monténégro est également l’un des 62 pays qui soutiennent, 30by30, l’initiative de conservation et de biodiversité de la Global Ocean Alliance, dirigée par le Royaume-Uni, en signant un accord multilatéral visant à protéger 30 pour cent de l’océan mondial d’ici 2030.

Une délégation du gouvernement du Monténégro assistera à la COP26 à Glasgow pour convenir des efforts internationaux visant à atteindre l’objectif de zéro net mondial et à maintenir 1,5 degré à portée de main.

Pour de plus amples renseignements sur les engagements et les cibles du Monténégro en matière de changement climatique, visitez le site https://www.gov.me/en/mepg.

SOURCE UK Government Communication Services International

PlatoAi. Web3 Reimagined. Data Intelligence Amplified.
Click here to access.

Source: https://www.prnewswire.com:443/news-releases/le-montenegro-se-dote-d-une-feuille-de-route-pour-atteindre-un-avenir-neutre-en-carbone-825234406.html

Advertisement. Scroll to continue reading.

Advertisement

Related Streams

Blockchain News

Ethereum DeFi users reached a historic high of 4 million based on continued adoption. (Read More) PlatoAi. Web3 Reimagined. Data Intelligence Amplified. Click here...

Blockchain News

By the close of the year, Bitcoin (BTC) is set to make the highest transfer volume of $45 trillion, a scenario not seen in...

Blockchain News

Invesco has finally launched a physical Bitcoin exchange-traded product in Europe, just after a few weeks of withdrawing a filing for a Bitcoin future...

Blockchain News

A former trading executive at Citibank has launched the Hivemind Capital Partners to back unique and innovative startups or protocols in the digital currency...