29.4 C
New York

Propulsion spatiale nucléaire à radio-isotopes de nouvelle génération dans la gamme des 3 kilowatts

Date :

Ultra Safe Nuclear a été financé par la Defence Innovation Unit (DIU) pour faire la démonstration d'une batterie de radio-isotopes nucléaires rechargeable et encapsulée (appelée EmberCore) pour les applications de propulsion et d'alimentation dans l'espace. Ce système de radio-isotopes de « nouvelle génération » pourra atteindre des niveaux de puissance 10 fois plus élevés que les systèmes au plutonium et fournir plus d'un million de kilowattheures (kWh) d'énergie dans seulement quelques kilogrammes de carburant.

Il semble qu'ils tirent parti de leurs techniques d'encapsulation sur lit de galets pour la puissance des radio-isotopes.
EmberCore est une céramique chargeable nucléaire (NCC)
qui produit de la chaleur et des rayons X sans avoir besoin d'une alimentation externe. Un EmberCore est composé de « braises » individuelles fabriquées à partir d'une famille d'isotopes inertes disponibles dans le commerce chargés de neutrons dans un réacteur nucléaire.

En personnalisant la sélection des isotopes et le processus de charge, les clients reçoivent une source de chaleur et/ou de rayons X adaptée à la durée de leur mission, à leur niveau de puissance et à leur tolérance aux radiations. EmberCore fait tout cela tout en offrant une voie réglementaire considérablement simplifiée par rapport aux alternatives conventionnelles à base de plutonium ou de strontium.

Propulsion spatiale nucléaire à radio-isotopes de nouvelle génération dans la gamme des 3 kilowatts

Propulsion spatiale nucléaire à radio-isotopes de nouvelle génération dans la gamme des 3 kilowatts

Les générateurs thermoélectriques radio-isotopes de plutonium les plus puissants lancés dans l'espace produisaient environ 300 watts de puissance. L'EmberCore pourrait évoluer jusqu'à 3 kilowatts.

L'architecture EmberCore évolue en combinant des braises individuelles pour générer suffisamment d'énergie thermique pour répondre aux exigences de la mission, de l'échelle du milliwatt à l'échelle du kilowatt.

Les unités EmberCore sont emballées à l'intérieur d'un bouclier absorbant les radiations, protégeant les personnes et les appareils électroniques des dommages tout en simplifiant le processus d'intégration.

Le bouclier d'EmberCore peut être personnalisé pour fournir des sources de rayons X à haute intensité pour les applications scientifiques et d'ingénierie sans avoir besoin d'une alimentation externe.

Propulsion spatiale nucléaire à radio-isotopes de nouvelle génération dans la gamme des 3 kilowatts

Propulsion spatiale nucléaire à radio-isotopes de nouvelle génération dans la gamme des 3 kilowatts

Propulsion spatiale nucléaire à radio-isotopes de nouvelle génération dans la gamme des 3 kilowatts

Propulsion spatiale nucléaire à radio-isotopes de nouvelle génération dans la gamme des 3 kilowatts

EmberCore peut être associé à des systèmes de conversion de puissance pour agir comme une batterie de longue durée pour les missions nécessitant un fonctionnement de longue durée loin de toute autre source d'énergie.

Lorsqu'elles sont combinées à la technologie de propulsion électrique, les batteries alimentées par EmberCore peuvent permettre des vitesses jusqu'à vingt fois supérieures à celles des fusées chimiques.

Propulsion spatiale nucléaire à radio-isotopes de nouvelle génération dans la gamme des 3 kilowatts

Propulsion spatiale nucléaire à radio-isotopes de nouvelle génération dans la gamme des 3 kilowatts

L'Unité d'innovation de la défense (DIU) propose des approches pour accélérer les essais au sol et en vol de prototypes à propulsion nucléaire de ces concepts de radio-isotopes de nouvelle génération. L'objectif ultime est de lancer une démonstration réussie du prototype orbital en 2027 de chaque approche.

Il donnera aux petits engins spatiaux la capacité de manœuvrer à volonté dans l'espace cislunaire et permettra des charges utiles de grande puissance qui soutiendront l'expansion des missions spatiales du ministère de la Défense (DoD).

Lecteur vidéo YouTube

Propulsion spatiale nucléaire à radio-isotopes de nouvelle génération dans la gamme des 3 kilowatts

Propulsion spatiale nucléaire à radio-isotopes de nouvelle génération dans la gamme des 3 kilowatts

Toujours en train de travailler sur un réacteur à lit de galets à haute température produit en masse en usine

Ultra Safe Nuclear travaille sur un réacteur de centrale électrique terrestre de quatrième génération. Le système Micro Modular Reactor (MMR®) est un système d'énergie nucléaire de 4e génération qui fournira de l'électricité et de la chaleur sûres, propres et rentables aux mines, à l'industrie et aux communautés éloignées. Il s'agit du principal projet de SMR au Canada et du premier concept de « batterie à fission » au monde.

Lecteur vidéo YouTube

Lecteur vidéo YouTube

Lecteur vidéo YouTube

Lecteur vidéo YouTube

Propulsion spatiale nucléaire à radio-isotopes de nouvelle génération dans la gamme des 3 kilowatts

Propulsion spatiale nucléaire à radio-isotopes de nouvelle génération dans la gamme des 3 kilowatts

Propulsion spatiale nucléaire à radio-isotopes de nouvelle génération dans la gamme des 3 kilowatts

Propulsion spatiale nucléaire à radio-isotopes de nouvelle génération dans la gamme des 3 kilowatts

Propulsion spatiale nucléaire à radio-isotopes de nouvelle génération dans la gamme des 3 kilowatts

Propulsion spatiale nucléaire à radio-isotopes de nouvelle génération dans la gamme des 3 kilowatts

Propulsion spatiale nucléaire à radio-isotopes de nouvelle génération dans la gamme des 3 kilowatts

Propulsion spatiale nucléaire à radio-isotopes de nouvelle génération dans la gamme des 3 kilowatts

Propulsion spatiale nucléaire à radio-isotopes de nouvelle génération dans la gamme des 3 kilowatts

Propulsion spatiale nucléaire à radio-isotopes de nouvelle génération dans la gamme des 3 kilowatts

Propulsion spatiale nucléaire à radio-isotopes de nouvelle génération dans la gamme des 3 kilowatts

Propulsion spatiale nucléaire à radio-isotopes de nouvelle génération dans la gamme des 3 kilowatts

Propulsion spatiale nucléaire à radio-isotopes de nouvelle génération dans la gamme des 3 kilowatts

Propulsion spatiale nucléaire à radio-isotopes de nouvelle génération dans la gamme des 3 kilowatts

SOURCES - Nucléaire ultra-sûr
Écrit par Brian Wang, Nextbigfuture.com

Brian Wang est un leader d'opinion futuriste et un blogueur scientifique populaire avec 1 million de lecteurs par mois. Son blog Nextbigfuture.com est classé #1 Science News Blog. Il couvre de nombreuses technologies et tendances de rupture, notamment l'espace, la robotique, l'intelligence artificielle, la médecine, la biotechnologie anti-âge et la nanotechnologie.

Connu pour identifier les technologies de pointe, il est actuellement co-fondateur d'une startup et collecte de fonds pour des entreprises en démarrage à fort potentiel. Il est le responsable de la recherche pour les allocations pour les investissements technologiques en profondeur et un investisseur providentiel chez Space Angels.

Conférencier fréquent dans des entreprises, il a été conférencier TEDx, conférencier de la Singularity University et invité à de nombreuses interviews pour la radio et les podcasts. Il est ouvert aux prises de parole en public et aux missions de conseil.

  • Coinsmart. Le meilleur échange Bitcoin et Crypto d'Europe.Cliquez ici
  • Platoblockchain. Intelligence métaverse Web3. Connaissance Amplifiée. Accéder ici.
  • La source: https://www.nextbigfuture.com/2022/06/next-generation-radioisotope-nuclear-space-propulsion-in-the-3-kilowatt-range.html

Cette Poster a été publié à l'origine sur Prochains grands avenirs

Articles connexes

spot_img

Articles récents

spot_img